Le Haida Heritage Centre à Kay Llnagaay

En haïda, on dit « Sing ‘waadluxan gud gina sk’aadga gii gang » qui signifie « apprenez quelque chose de nouveau chaque jour ». « J’apprends quelque chose que je ne connaissais pas sur ma culture chaque jour depuis que je travaille ici », déclare Mme Raven Ryland, ambassadrice culturelle au Haida Heritage Centre.

Situé à Kay Llnagaay ou dans la « ville du lion de mer », le site d’un ancien village à Haida Gwaii, l’impressionnant Haida Heritage Centre est un rêve devenu réalité pour le peuple haïda. En 2001, avant la construction du centre, six mâts totémiques créés par des maîtres sculpteurs et représentant six des villages de l’extrême sud de Haida Gwaii ont été érigés. Ces six villages sont Skidegate (Hlgaagilda), Ts’aahl, Cumshewa, Skedans (K’uuna), SGang Gwaay et T'aanuu. Le site a immédiatement attiré l’attention des visiteurs et des médias du monde entier.

Le magnifique centre en bord de mer, dont l’architecture s’inspire des structures qui se trouvaient autrefois tout près de la rive dans l’ancien village, a ouvert ses portes au public en 2007. Aujourd’hui, le centre est composé d’une série de maisons longues qui abritent un musée, une salle de spectacles, un atelier de sculpture, une cabane à canots, le centre de formation Bill Reid, deux salles de formation polyvalentes, une aire d’accueil spacieuse, un bistro et une boutique de souvenirs.

Les activités de tissage, les visites des mâts totémiques et les excursions en canot offerts sur place comportent des histoires qui mettent en valeur le passé, le présent et le futur du peuple haïda. Les visiteurs découvrent la signification des mâts totémiques, l’importance du rapatriement des restes humains vers les terres ancestrales et l’impact de l’épidémie de petite vérole en 1862, suite à laquelle la population haïda a chuté de 10 000 à 600 personnes. Les objectifs futurs du centre incluent l’expansion d’un intéressant programme d’artistes en résidence ainsi que la création d’un camp culturel pour les jeunes qui leur permettrait de se connecter à leur terre et culture.

Mme Raven Ryland explique qu’elle et les autres membres du personnel sont guidés par l’énoncé de mission du centre qui se lit comme suit : « À travers le Kay Llnagaay Haida Heritage Centre, nous célébrons la culture vivante des Haïda. Par le biais de la langue, de l’art et des contes, nous partageons notre lien avec la terre et la mer – ce lien qui nous façonne, nous nourrit et nous soutient. Kay Llnagaay protège et nourrit la culture haïda en réaffirmant l’expression artistique et en servant de gardien de tout ce que nous sommes. Kay Llnagaay est un lieu où la voix des Haïdas résonne libre et fort. C’est notre cadeau au monde. »

En bref

  • Visite du musée
  • Repas au Ḵay Bistro
  • Visite de l’atelier de sculpture
  • Visite de la cabane à canots
  • Visite de la boutique de souvenirs
Simple Share Buttons
Simple Share Buttons