La galerie I-Hos

La danse traditionnelle. Des capes colorés et perlés qui brillent. Des danseurs entrainés par le rythme lent et régulier du tambour. Ils sont pieds nus mais sont coiffés de différentes sortes de chapeaux d’écorce de cèdre, dont certains ornés de fourrure. Dans la grande maison de la Première Nation K’ómocks près de Courtenay, les anciennes chansons et danses des peuples K’ómocks et Kwakwaka’wakw sont bien vivantes grâce à la troupe de danseurs Kumugwe.

Si la grande maison accueille la plupart des activités culturelles incluant les danses, la galerie I-Hos avoisinante offre aux visiteurs une formation continue sur la culture traditionnelle et contemporaine des artistes des Premières Nations de la côte du Nord-Ouest. « Les gens recherchent de plus en plus une connexion humaine », explique Mme Ramona Johnson, gérante de la galerie I-Hos depuis l’ouverture en 1995. « Ils veulent des œuvres d’art qui ont un sens pour eux. »

Mme Johnson, originaire de la Première Nation K’ómocks, affirme qu’au cours de ces dernières années, elle a vu « une explosion » au niveau de l’intérêt et de l’appréciation pour les arts et artistes autochtones. « Les gens font leurs recherches à l’avance », déclare-t-elle à propos de sa clientèle locale et internationale.

Elle demeure heureuse de partager ses connaissances avec ceux qui la sollicitent, tout en promouvant plus de 50 artistes des Premières Nations dont les œuvres sont présentées dans sa galerie. « Je ne peux presque plus me permettre d’acheter avec eux », dit-elle à propos des artistes qui jouissent d’une grande renommée. « Heureusement, de nouveaux artistes émergent tout le temps. »

En bref

  • Galerie d’art
  • Boutique de souvenirs
  • Grande maison traditionnelle de la côte du Nord-Ouest
  • Expériences culturelles traditionnelles
  • Spectacles de la troupe de danse Kumugwe

Détails

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons