Ralentissement important du tourisme : l’ATAC demande un soutien financier immédiat


Territoire des Salish du littoral, Vancouver, Colombie-Britannique, le 13 mars 2020 – Alors que les opérateurs touristiques autochtones sont confrontés à un ralentissement critique de la demande touristique en raison du COVID-19 et de l’impact des récents blocus de solidarité à l’appui des Wet’suwet’en, M. Keith Henry, président-directeur général de l’Association touristique autochtone du Canada (ATAC), fait appel au gouvernement fédéral pour mettre sur pied des solutions immédiates avec les Autochtones.

« Il est essentiel que nous trouvions des moyens de soutenir nos membres qui sont confrontés à des pertes financières importantes, le tourisme étant essentiellement au point mort », a déclaré M. Henry. « Nous avons lancé un sondage, de manière proactive, auprès de nos membres pour comprendre rapidement et exactement quels sont les premiers impacts pour nos plus de 1900 entreprises membres. »

Le sondage est disponible ici et l’ATAC demande à ses membres de prendre un moment pour le remplir car les informations recueillies serviront à démontrer la nécessité du soutien fédéral.

Cette situation pose un très sérieux défi pour la durabilité de notre industrie en 2020. Sur la base des premiers résultats du sondage, M. Henry estime une perte immédiate de 20-25 % des revenus et la perte d’environ 10-12 000 emplois, au-delà des 400-500 entreprises du tourisme autochtone qui ne peuvent survivre financièrement à la récession financière.

L’ATAC travaille avec l’AITC pour déterminer les solutions générales pour le secteur du tourisme à présenter au gouvernement fédéral. Cependant, M. Henry souligne également le besoin immédiat de solutions distinctes qui s’adressent aux besoins des entreprises du tourisme autochtone.

Les solutions recommandées incluent :

  1. Soutien financier ponctuel pour une nouvelle campagne nationale du tourisme autochtone ciblant le marché intérieur en 2020. Cela stimulera la demande et combattra le sentiment négatif exprimé durant les blocus;
  2. Soutien financier ponctuel pour une nouvelle campagne du tourisme autochtone ciblant le marché américain pour compenser la perte des marchés chinois et internationaux;
  3. Programme d’investissement d’urgence pour les entreprises autochtones – Financement ponctuel en 2020 pour aider pas moins de 200 entreprises ayant le statut commercialisable/exportable afin qu’elles puissent rester opérationnelles.

L’ATAC a également souligné les enjeux en raison de la croissance importante du secteur du tourisme autochtone au cours des cinq dernières années :

  1. Le nombre d’entreprises du tourisme autochtone a augmenté de 500 au cours des cinq dernières années;
  2. L’industrie du tourisme autochtone emploie plus de 40 000 personnes chaque année dans l’ensemble du Canada;
  3. L’industrie du tourisme autochtone compte environ 1900 entreprises en activité à ce jour.

Le jeudi 12 mars, M. Henry a également fait un compte-rendu en direct sur Facebook sur l’état de l’industrie du tourisme autochtone. Pour le voir, veuillez cliquer ici.

Fédéral Soutien au tourisme annoncé jusqu’à maintenant

Le 11 mars, le premier ministre a annoncé 1,1 milliard de dollars en réponse au COVID-19.  Cette approche globale comprend des mesures déjà en cours pour répondre à l’épidémie, ainsi que de nouveaux investissements pour limiter la propagation du virus au Canada et se préparer à ses éventuelles répercussions plus larges sur notre population, notre économie et nos petites et moyennes entreprises.  Ces mesures comprennent :

  • La suppression du délai de carence obligatoire d’une semaine pour demander des prestations de maladie de l’assurance-emploipour les travailleurs qui ont été dirigés vers l’auto-isolement, leur permettant d’être payés dès la première semaine de leur demande (coût estimé : 5 millions de dollars) ;
  • Amélioration du programme de travail partagépour aider les employeurs et les travailleurs qui connaissent un ralentissement de leurs activités en raison du COVID-19 (coût estimatif : 12 millions de dollars) ;
  • l’examen de mesures supplémentaires pour aider d’autres Canadiens touchés, notamment le soutien du revenu pour ceux qui ne sont pas admissibles aux prestations de maladie de l’assurance-emploi ;
  • Si l’économie devait connaître un resserrement des conditions de crédit, le gouvernement agira pour stimuler l’économie en renforçant les investissements dans les organismes de prêt fédéraux tels que la Banque de développement du Canada et Exportation et développement Canada.
  • Des dispositions flexibles pourraient être prises pour les entreprises qui tentent de remplir leurs obligations de paiement envers l’Agence du revenu du Canada.

À propos de l’Association touristique autochtone du Canada

L’ATAC est la principale organisation en charge de développer le tourisme autochtone dans l’ensemble du pays. Guidée par la vision d’une industrie prospère offrant des expériences authentiques, mémorables et enrichissantes, l’ATAC établit des partenariats avec d’autres groupes et régions ayant des mandats similaires afin de consolider le secteur du tourisme autochtone. Ensemble, ils assurent le soutien et la promotion des entreprises touristiques mettant en valeur la culture autochtone par le développement de l’offre et le marketing, selon un protocole qui respecte l’authenticité. La croissance du tourisme autochtone dépassant celle du tourisme en général au Canada et la demande internationale pour des expériences autochtones étant à un niveau record, l’ATAC a récemment mis à jour son plan quinquennal. L’ATAC publie aussi le magazine Nations qui met en lumière les peuples et expériences autochtones dans l’ensemble du pays.

Plus d’informations sur l’ATAC sont disponibles sur www.IndigenousTourism.ca.

-30-

 Personnes-ressources pour les médias :

Mme Deirdre Campbell, Beattie Tartan
250-592-3838, 250-882-9199
Deirdre.Campbell@BeattieGroup.com

Keith Henry, ATAC
604-639-4408, 778-388-5013
Keith@IndigenousTourism.ca

Téléchargez PDF