Près de 100 entreprises touristiques autochtones reçoivent une subvention de 1,850 million de dollars pour la première phase du fonds de relance du développement COVID-19 de l’Association touristique autochtone du Canada


13 mai 2020 – TERRITOIRE DES SALISH DE LA CÔTE (Vancouver, CB) – La première phase de financement est octroyée à 94 entreprises touristiques autochtones canadiennes exportables qui ont demandé des subventions pouvant atteindre 25 000 $ dans le cadre de la COVID-19 : Fonds de relance de développement pour les entreprises touristiques Canadiennes de l’Association touristique autochtone du Canada (ATAC).

À la date limite du 30 avril, l’ATAC a reçu plus de 600 demandes d’entreprises touristiques autochtones en provenance de tout le Canada, pour un montant total de 14,4 millions de dollars. Ces fonds sont utilisés pour aider les entrepreneurs autochtones et leurs entreprises à rester à flot pendant la fermeture mondiale de l’industrie touristique à la suite de la COVID-19. 

Afin de réunir le plus de fonds possible, l’ATAC a alloué sa subvention annuelle de développement ainsi qu’une grande partie des économies provenant de ses autres programmes. L’ATAC espère que ce programme, combiné à un financement fédéral supplémentaire, aidera les entreprises à se préparer pour les futures saisons touristiques en leur permettant de se concentrer sur la sensibilisation au marché, la formation du personnel qualifié et la conception de stratégies de croissance commerciale durable.

« Alors que nous continuons à réclamer davantage de fonds pour l’industrie touristique autochtone, nous débloquons des sommes par phases, sachant que les demandes de financement deviennent plus urgentes chaque jour », déclare Keith Henry, président-directeur général de l’ATAC. 

Au fur et à mesure que l’ATAC parviendra à mobiliser davantage de fonds, des aides financières seront distribuées aux entreprises touristiques autochtones qui se trouvent à différents stades de leur développement touristique : 

Phase 1 : Entreprises prêtes à l’exportation – fait référence aux expériences touristiques offertes par des entreprises qui répondent à tous les critères de mise sur le marché et qui sont également prêtes à commercialiser et à s’associer avec les canaux de vente internationaux du secteur du voyage. 

Phase 2 : Entreprises prêtes à la commercialisation – se réfère aux expériences touristiques offertes par des entreprises qui répondent à tous les critères de préparation pour les visiteurs et qui sont en activité depuis plus de deux ans.  

Phase 3 : Entreprises prêtes pour les visiteurs – se réfère aux expériences touristiques offertes par des entreprises qui ont toutes les licences, permis et assurances en place afin d’opérer légalement.

Phase 4 : Les entreprises « portes ouvertes » – se réfère aux services et expériences touristiques nouvellement disponibles, en phase de démarrage et qui reçoivent actuellement des demandes de plus en plus fréquentes, principalement de la part de la clientèle locale et régionale. 

« Comme je l’ai mentionné dans le passé, nous continuons à travailler avec nos partenaires du gouvernement fédéral pour trouver des fonds supplémentaires provenant de sources autochtones, car chaque jour est plus critique pour la survie de notre industrie », déclare Keith Henry, président-directeur général de l’ATAC. « Sans une injection immédiate de fonds, y compris de subventions, des centaines d’opérateurs touristiques autochtones sont appelés à cesser leurs activités avant la fin de la saison estivale (inexistante), ce qui pourrait entraîner des pertes de 1,4 milliard de dollars en termes de contribution au PIB et plus de 32 000 pertes d’emploi. Cet argent fera littéralement la différence entre la survie ou non de nos membres vis-à-vis cette pandémie. Nous examinons actuellement les candidatures de la phase 2 et espérons pouvoir aider davantage d’entreprises dans un avenir proche ».

Pour consulter les premiers candidats sélectionnés lors de la phase 1, cliquez ici.

Pour plus d’informations sur le fonds de relance de développement pour les entreprises touristiques autochtones canadiennes de l’Association touristique autochtone du Canada (ATAC). Cliquez ici.

Pour consulter toutes les communications de l’ATAC concernant la COVID-19 et les ressources disponibles. Cliquez ici.

À propos de l’Association touristique autochtone du Canada 

L’Association touristique autochtone du Canada (ATAC) est la principale organisation chargée de développer l’industrie touristique autochtone dans tout le pays.  Inspirée par la vision d’une économie touristique autochtone florissante partageant des expériences authentiques, mémorables et enrichissantes, l’ATAC développe des relations avec d’autres groupes et régions ayant des mandats similaires. En unissant l’industrie touristique autochtone au Canada, l’ATAC s’efforce de permettre le soutien collectif, le développement de produits, la promotion et la commercialisation d’entreprises touristiques culturelles autochtones authentiques dans un protocole respectueux.  Avant 2020, le tourisme autochtone dépassait l’ensemble de l’activité touristique canadienne, et la demande internationale d’expériences autochtones était plus forte que jamais.  À la suite de la COVID-19, l’ATAC a récemment publié un rapport sur les défis financiers auxquels sont confrontés les opérateurs touristiques autochtones et a recommandé des solutions pour une relance.  De plus, un plan d’action révisé pour 2020-2021, axé sur le soutien du tourisme autochtone dans le contexte de la COVID-19, a été publié en mars. 

-30-

Contacts pour les médias
Deirdre Campbell, Beattie Tartan
250-592-3838, 250-882-9199
Deirdre.Campbell@BeattieGroup.com 

Keith Henry, ATAC
 604-639-4408, 778-388-5013
Keith@IndigenousTourism.ca 

Entrevues francophones
Sebastien Desnoyers-Picard, ATAC
418-655-0210
Sebastien@IndigenousTourism.ca

Téléchargez PDF