Le tourisme autochtone au Canada dépasse tous les objectifs de croissance


Publication d’une nouvelle étude par l’Association Touristique Autochtone du Canada et du Conference Board du Canada montre que le secteur du tourisme Autochtone au Canada continue de croître à un rythme rapide.

Selon une nouvelle étude publiée par le Conference Board du Canada (CBdC) et l’Association Touristique Autochtone du Canada (ATAC), la croissance du tourisme autochtone dépasse l’ensemble des activités touristiques canadienne.

L’étude révèle que les revenus directs provenant du tourisme autochtone au Canada ont augmenté de 23,2 % entre 2014 et 2017, passant de 1,4 à 1,7 milliards de dollars. Cette hausse, comparativement à une croissance de 14,5 % dans l’ensemble du secteur touristique, montre l’accélération récente et importante de l’industrie touristique autochtone au pays.

Les cinq principales conclusions de l’étude sont :

1. La croissance du tourisme autochtone est supérieure à celle du tourisme canadien dans son ensemble
• La croissance de l’emploi et du PIB du tourisme autochtone dépasse considérablement celle de l’ensemble du secteur touristique au Canada (emploi : +17,3% contre +5,1 %; PIB : +23,2 % contre +14,5 %).

2. Le secteur du tourisme autochtone est diversifié et se compose de différents modèles de fonctionnement
• Alors que les principaux moteurs de l’emploi et du PIB sont le transport aérien et les hôtels-casinos, ce sont les travailleurs culturels comme les Aînés et les gardiens du savoir qui définissent plusieurs des expériences culturelles autochtones authentiques offertes aux touristes au Canada.

3. Les obstacles à la croissance incluent l’accès au financement et à la formation
• Le tourisme autochtone est en plein essor et a le potentiel de se développer davantage. L’accès au financement, au soutien en marketing et à la formation sont les principaux enjeux selon les entrepreneurs.

4. Le tourisme culturel autochtone en tête de la croissance quant aux marchés étrangers
• Comparativement aux entreprises touristiques autochtones sans orientation culturelle, les personnes impliquées dans le tourisme culturel compte plus de touristes internationaux parmi leur clientèle.

5. Le tourisme autochtone continuera à croître grâce à des investissements
• Au rythme actuel de la croissance du tourisme autochtone et grâce à des investissements soutenus, l’ATAC devrait atteindre les objectifs énoncés dans son plan quinquennal : Accélération de la croissance du tourisme autochtone au Canada (2019-2024).

L’Ontario emploie le plus grand nombre de personnes dans le secteur du tourisme autochtone (12 924 emplois) suivie de la Colombie-Britannique (6 957) et du Québec (4 083). En ce qui concerne l’empreinte économique directe du secteur, l’Ontario est en tête avec le PIB le plus élevé (622,1 millions) suivie de la Colombie-Britannique (260,3 millions) et de l’Alberta (166,2 millions).

Voir le rapport du Conference Board du Canada

 

Citations :

  • « Les conclusions de cette étude sont très encourageantes, et je suis ravie de voir l’essor que prend le tourisme autochtone au Canada. Le tourisme est l’un des secteurs les plus porteurs de croissance au pays, et l’économie de chaque région en bénéficie. Je vais m’assurer que le tourisme autochtone reçoit toute l’attention qu’il mérite dans un esprit de respect, d’ouverture et de sincère coopération. » –a déclaré la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, l’honorable Mélanie Joly
  • « Le tourisme autochtone joue un rôle important dans l’économie canadienne et dépasse la croissance des autres secteurs du tourisme. Notre gouvernement est fier de soutenir cette industrie en pleine expansion par le biais du Programme d’entrepreneuriat autochtone. Et comme le montre clairement ce rapport, le tourisme offre un nombre incroyable de possibilités aux peuples et aux entreprises autochtones de tout le pays. » – Honorable Seamus O’Regan, ministre des Services aux Autochtones.
  • « Les entreprises touristiques autochtones ont clairement besoin d’une croissance équilibrée qui favorise également les cultures locales, préserve le patrimoine et favorise le développement économique communautaire » – a déclaré Adam Fiser, chercheur et chef de projet au Conference Board of Canada.
  • « Cette étude montre l’énorme impact de l’industrie touristique autochtone sur le succès économique et le rayonnement culturel du Canada. Nous savions que l’industrie est en pleine croissance mais cette étude confirme que les investissements dans le tourisme autochtone portent fruit. » – a déclaré M. Keith Henry, président-directeur général de l’ATAC.

À propos du Conference Board du Canada
Le Conference Board du Canada est le principal organisme de recherche indépendant au Canada. Notre mission consiste à responsabiliser et à inspirer les dirigeants afin qu’ils construisent un avenir plus solide pour tous les Canadiens grâce à notre recherche fiable et à nos relations inégalées.

À propos de l’Association touristique autochtone du Canada
L’Association touristique autochtone du Canada (ATAC) est une association nationale sans but lucratif composée de membres qui met l’accent sur la création de partenariats entre les associations, organisations, ministères et chefs de file de l’industrie dans l’ensemble du Canada afin de soutenir la croissance du tourisme autochtone et d’appuyer le développement et le marketing des expériences autochtones authentiques. L’ATAC a établi un processus d’adhésion permettant aux partenaires de l’industrie touristique autochtone de s’impliquer et d’apporter leur soutien au tourisme autochtone.

L’ATAC publie un guide annuel des expériences touristiques autochtones offertes aux visiteurs dans l’ensemble du Canada. L’intérêt pour le tourisme autochtone a considérablement augmenté alors que de plus en plus de voyageurs découvrent l’authenticité, le caractère unique et la diversité des histoires et expériences offertes par les peuples et communautés autochtones au Canada. Le guide de cette année présente plus de 170 expériences, histoires et entreprises qui vous inspireront à visiter et à apprendre davantage sur nos nations, nos peuples et nos communautés. Téléchargez le Guide 2018/19 des expériences autochtones au Canada ici : IndigenousTourism.ca/corporate/fr/le-guide-des-experiences-autochtones.

Pour plus d’informations, veuillez consulter IndigenousTourism.ca.

-30-

Personnes-ressources pour les médias :
Jenna Hickman, Beattie Tartan : 250 592-3838, 250 215-8425 (cellulaire) ou Jenna.Hickman@BeattieGroup.com

Keith Henry, Association Touristique Autochtone du Canada : 604 639-4408 ou Keith@IndigenousTourism.ca

Yvonne Squires, Conference Board of Canada : 613-526-3090 ext 221 ou Squires@ConferenceBoard.ca

Téléchargez PDF