En vedette dans le journal allemand Welt am Sonntag : le Toronto autochtone


L’année dernière l’ATAC et Destination Canada – Allemagne ont diffusé un communiqué de presse aux médias allemands, mettant en lumière les créations novatrices et artistes présentés à la Semaine de la mode autochtone de Toronto en mai.

L’article intitulé « Der moderne Manitu » qui signifie « Le Manitou moderne » a paru dans Welt am Sonntag, l’édition du week-end du quotidien national Die Welt en Allemagne. Il en a résulté un tirage de 521 600 exemplaires et plus de 1,7 million de lecteurs. L’article en soi représente une valeur publicitaire de 187 605,77 $ (en dollars canadien).

Le rédacteur allemand Stefan Beutelsbacher s’était joint à Tourism Toronto pour la tournée de presse l’année dernière. L’article commence par décrire un rituel de purification en plein centre de Toronto, mené par Chiichaak, propriétaire de Toronto Aboriginal Eco Tours. M. Beutelsbacher souligne qu’il est difficile de croire qu’on est encore dans une métropole moderne foissonant de gratte-ciels, de musées, de restaurants et de boîtes de nuit lorsqu’on assiste au rituel. Il partage également des statistiques sur Toronto en tant que destination touristique avant de présenter brièvement l’histoire de la culture autochtone au Canada. Il ajoute que la culture autochtone a une présence marquée à Toronto et dans le reste du pays, grâce à l’appui du gouvernement canadien par le biais de centaines de programmes.

En outre, l’article décrit le pow-wow traditionnel annuel de Toronto qui se déroule à juste quelques kilomètres du lieu où le rituel de purification a été effectué. Des expositions sur la culture autochtone sont présentées dans de nombreux musées, notamment le Musée royal de l’Ontario et la Collection McMichael d’art canadien. Cette culture est belle et bien présente à Toronto lorsqu’il s’agit de nourriture : le Boralia sert des plats traditionnels autochtones datant de 300 ans. M. Beutelsbacher termine l’article avec une récapitulation de la première édition de la Semaine de la mode autochtone qui s’est tenue à Toronto en mai dernier.

Téléchargez l’article en format PDF