Clôture du CITA 2018 : tourisme autochtone et lauréats à l’honneur


Territoire du Traité no.6 et terre natale des Métis, Saskatoon, Saskatchewan, le 1er novembre 2018 – L’Association touristique autochtone du Canada (ATAC) a conclu la 7ème édition du Congrès international du tourisme autochtone (CITA) sur une note positive, confirmant un niveau record de croissance du secteur, une hausse de la demande à l’échelle internationale et une prise de conscience accrue quant à la qualité des expériences autochtones dans l’ensemble du pays.

Le congrès a démarré avec une journée consacrée au développement des entreprises touristiques autochtones en Saskatchewan. Une étude préliminaire sur la taille et la portée de l’industrie touristique autochtone en Saskatchewan a révélé qu’il existe 78 établissements touristiques autochtones appartenant à plus de 60 opérateurs, répartis dans les régions du nord, du centre et du sud de la province. Quand on leur a demandé ce qui distingue le tourisme autochtone en Saskatchewan du reste du Canada, les participants à l’étude ont mentionné le territoire et l’accès à diverses activités en milieu naturel ainsi que la culture unique des Premières Nations et des Métis dans les Prairies.

Les deux jours suivants étaient placés sous le thème « L’économie touristique autochtone : apprendre ensemble et partager nos histoires ». Plus de 500 délégués ont participé à des discussions en groupe, des séances en ateliers, des présentations liminaires et des expériences culturelles locales. Les représentants de l’industrie touristique canadienne, des communautés des Premières Nations, des Inuit et des Métis ainsi que des organisations touristiques autochtones internationales ont discuté des sujets, des défis, des occasions et des tendances liés à l’industrie touristique autochtone au Canada et ailleurs dans le monde.

Les conférenciers d’honneur incluaient M. Keith Henry, président-directeur général de l’ATAC, l’honorable Mélanie Joly, ministre canadienne du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, M. Jesse Wente, directeur du Bureau des productions audiovisuelles autochtones, et M. David Goldstein, président-directeur général de Destination Canada.

L’ATAC a également annoncé que la demande pour les expériences touristiques autochtones a atteint un niveau sans précédent, et que l’association dépasse déjà les objectifs économiques prévus pour 2021. Les nouveaux objectifs de l’ATAC pour 2024 sont : contribution de 2,2 milliards de dollars du tourisme autochtone au PIB annuel canadien, 49 383 emplois dans l’industrie touristique autochtone et 200 expériences touristiques autochtones exportables dans l’ensemble du Canada.

Selon une étude menée en partenariat par l’ATAC et le Conference Board du Canada (CBdC), le tourisme autochtone a contribué 1,8 milliard de dollars au PIB annuel canadien l’année dernière. Ce chiffre représente une hausse de 412 millions de dollars par rapport à 2015, année où le tourisme autochtone aurait contribué un total de 1,4 milliard de dollars au PIB annuel canadien. Propulsé par la demande croissante, le nombre d’entreprises touristiques autochtones est passé de 1579 en 2015 à 1878 en 2017. Cette hausse a également entraîné une augmentation du nombre d’entreprises touristiques autochtones exportables, de 80 en 2015 à 139 en 2017.

L’un des aspects les plus importants est l’augmentation du nombre d’emploi dans l’industrie touristique autochtone. En 2017, l’industrie comptait 41 153 emplois par rapport à 33 112 en 2015, ce qui représente une hausse de 8041 emplois.

Une autre annonce clé faite par l’ATAC est qu’un visiteur international sur trois (soit 37 %) au Canada se dit intéressé par les expériences touristiques autochtones, selon une nouvelle étude menée en partenariat avec Destination Canada.

La France est le pays affichant le plus haut pourcentage de visiteurs intéressés par les expériences autochtones, avec 63 % des visiteurs souhaitant participer à des activités autochtones canadiennes. L’Allemagne vient juste après avec 47 % des visiteurs allemands au Canada étant intéressés par les expériences autochtones.

En termes de taille de marché et de visites potentielles, les États-Unis et la Chine offrent les plus grandes possibilités avec 33 % et 35 % des visiteurs respectivement se disant intéressés par les expériences autochtones.

« La participation de l’industrie touristique autochtone locale et nationale au congrès de cette année a été formidable et c’est avec grande fierté que j’ai partagé autant de bonnes nouvelles », a déclaré M. Keith Henry, président-directeur général de l’ATAC. « Il est plus important que jamais de maintenir cet engagement et cet élan positif. »

La Thompson Okanagan Tourism Association (TOTA) et ses principaux partenaires notamment l’Indigenous Tourism Association of British Columbia (ITBC), Tourism Kelowna, la Première Nation Westbank, le conseil tribal de la nation Shuswap, la bande indienne de Shackan et la bande indienne de Lower Nicola ont été retenus comme hôtes de la 8ème édition du Congrès international du tourisme autochtone (CITA) qui se tiendra à Kelowna, en Colombie-Britannique, à l’automne 2019.

Le gala des Prix Tourisme Autochtone a eu lieu au bout de ces trois jours intensifs. La liste complète des finalistes et des lauréats est disponible en ligne ici : IndigenousTourism.ca/corporate/fr/nouvelles.

À propos de l’Association touristique autochtone du Canada
L’Association touristique autochtone du Canada (ATAC) travaille à l’amélioration de la situation socio-économique des peuples autochtones par l’offre de services consultatifs, de congrès sur le tourisme, de formations et d’ateliers de perfectionnement professionnel, d’études sur le secteur ainsi que de renseignements aux opérateurs touristiques et aux communautés autochtones des 13 régions (les dix provinces et trois territoires du pays). L’ATAC établit des partenariats avec d’autres groupes et régions ayant des mandats similaires pour unir le secteur touristique autochtone. Ensemble, ils assurent le soutien et la promotion des entreprises touristiques mettant en valeur la culture autochtone authentique, notamment par le développement de l’offre et le marketing, le tout en suivant un protocole respectueux. L’ATAC a récemment publié son nouveau guide des expériences autochtones à travers le Canada permettant aux visiteurs d’en apprendre davantage sur les valeurs comme le respect, l’honneur et l’intégrité qui guident nos communautés et de découvrir les territoires traditionnels, l’histoire, les peuples et les cultures qui font partie de notre pays depuis des siècles. Téléchargez le Guide 2018/2019 des expériences autochtones au Canada ici : IndigenousTourism.ca/corporate/fr/le-guide-des-experiences-autochtones. Le conseil d’administration de l’ATAC est composé de représentants de l’industrie touristique autochtone issus de chaque province et territoire. Pour plus d’informations, veuillez consulter IndigenousTourism.ca.

-30-

Personnes-ressources pour les médias :

MmeJenna Hickman, Beattie Tartan : 250 592-3838, 250 215-8425 (cellulaire) ou jenna.hickman@beattiegroup.com

Keith Henry, ATAC : 604 639-4408 ou keith@indigenoustourism.ca

Télécharger PDF